Ville de Velizy Villacoublay
Recherche

Louvois : un écoquartier végétalisé !

La rénovation urbaine du quartier Louvois a débuté en 2016 avec notamment la déconstruction d'une dalle de béton de 20 000 m². 

Conçu sur dalle entre 1969 et 1975 par l’urbaniste renommé Robert Auzelle et selon les théories fonctionnalistes, Louvois est situé sur un axe majeur, entre le village et le pôle économique de Vélizy-Villacoublay. Il regroupe près de 2000 logements, des équipements publics et des commerces qui au fil des années sont devenus inadaptés et vieillissants.

Le projet du nouvel aménagement de Louvois, mené par Citallios, prévoit la création d'un parc arboré, d'un jardin d'eau, la construction de nouveaux logements, de commerces, d'un parking public souterrain, d'un centre médical et d'établissements de service public (crèche, ludothèque...). Progressivement, la mise au vert du quartier a été effectué : arbres, arbustes et végétaux ont pris au fil des mois possession des lieux. Leur installation a permis de faire entrer la forêt dans notre ville.

Un livre pour tout raconter

Louvois :  un écoquartier végétalisé !

Un quartier ouvert et vert !

Logements : renforcer l’harmonie urbaine

L’abandon du projet de densification du quartier a permis de marquer l’entrée de Louvois par deux bâtiments de logements en accession à la propriété. Tous les rez-de-chaussée sont destinés à des restaurants et des boutiques de proximité. Chaque pied de tour est aménagé afin que l'ensemble du quartier bénéficie d’une rénovation complète, avec un soin particulier apporté aux espaces paysagers.

Aux abords de la rue de Villacoublay dont le tracé a été légèrement modifié pour améliorer la sécurité routière et piétonne, un immeuble moderne de logements à la cession a été bâti avec une intégration soignée et en adéquation avec l'environnement de la forêt adjacente. Un autre immeuble d'une trentaine de logements, de conception en bois, vient compléter cet ensemble et s'insérer à l'emplacement de l'ancienne crèche.

Un centre commercial et des équipements publics

D’une surface de 2 500 m², le nouveau centre commercial est installé à l'entrée du quartier, le long d’un mail central.

Situé au 70 place Louvois, un cabinet médical de 900 m² a ouvert sur deux niveaux au-dessus de la supérette composé d'une vingtaine de professionnels de santé (avec entre autres des généralistes, un psychologue et un pôle ophtamologique). Un laboratoire d'analyses médicales est installé au rez-de-chaussée. Les locaux sont adaptés PMR (Personne à Mobilité Réduite) et équipés d’un ascenseur.

Le centre médico-psychologique (CMP) est implanté au-dessus des commerces le long du mail au 75, place Louvois. Les ateliers SEMIV sont quant à eux reconstruits au pied de la tour T1.

Côté sports et loisirs, le projet prévoit également la construction de l'espace Jean-Lucien Vazeille de plus de 4 500 m², dédié aux arts martiaux, à la boxe française, au tennis de table au hand-ball, basketball et badminton.

Une nouvelle crèche a été implantée au cœur du quartier, ainsi qu'une ludothèque aménagée en pied de tour. Confié au cabinet d’architectes A+ Samuel Delmas, le projet s’étend sur une superficie de 850m² répartis sur deux niveaux. La crèche, baptisée Les Nénuphars est en capacité d'accueillir 62 berceaux.

Un retour à la nature

Faire entrer la forêt dans la ville et effacer l’aspect minéral, telle était l’ambition de la restructuration paysagère du quartier Louvois. Des îlots de verdure ont été créés pour donner naissance à un environnement bucolique et agréable à vivre.
 
 
Afin d’opérer à une reconnexion avec la forêt domaniale de Meudon, les essences végétales plantées correspondent à celles que l’on retrouve dans la forêt. Plus de 30 000 végétaux ont été plantés. 1 000 arbres dont 500 de très grande taille ont pris racine.
 

Une mini-forêt


Dans l’axe entre le tramway et la forêt, un écrin de biodiversité s’est implanté. Inspiré de la méthode du botaniste japonais Miyawaki, le procédé de végétalisation express permet de restaurer un écosystème forestier et de le rendre autonome au bout de trois ans seulement. De jeunes arbres et arbustes de différentes strates ont été plantés densément. Cette technique permet d’obtenir rapidement un volume végétal favorisant leur croissance en hauteur.

Un amphithéâtre de verdure

Comme un rappel du passé, le théâtre de verdure se présente par nivellement dans l’espace retrouvé de l’ancienne dalle et du centre commercial. Ceci crée un effet de gradin. En contrebas, le bassin se donne en spectacle. La difficulté de ce projet était de créer un nouveau repère verdoyant tout en préservant l’existant. En effet, il ne fallait pas creuser en profondeur sans sécuriser l’ensemble, au risque d’affaiblir les racines des grands conifères face à l’école Exelmans. Par conséquent, un mur de soutènement a été réalisé pour contenir une épaisseur de terre suffisante à l’épanouissement de la végétation environnante.


Un milieu aquatique en ville

Situé au coeur du quartier Louvois, le bassin de 600 m3 apporte un aspect bucolique à son environnement.
Une large palette végétale l’entoure. Ces plantations sont spécifiques aux milieux humides pour encourager la biodiversité à s’y développer. En été, des nénuphars flottent à la surface de l’eau. Des joncs et plantes émergentes bordent les berges du bassin. Le carex est utilisé pour fixer les bords. Cette graminée au feuillage fin est également reconnue pour ses qualités épuratrices. Tout comme la menthe des cerfs qui, en plus de ses propriétés filtrantes, dégage un parfum de menthe très prononcé. En été, elle produit des petits bouquets compacts de fleurs mauves, mellifères. La salicaire avec sa couleur pourprevioline, la renoncule ou encore l’iris des marais apportent, elles aussi, leur touche de couleur. Du côté des arbustes : l’osier rouge nain, le saule à feuille de romarin et le cornouiller amènent du volume et de la texture en toute saison.

Les promeneurs peuvent également admirer des magnifiques arbres (platane d’Orient, saule pleureur, chêne) qui ajoutent de la fraîcheur et de l’ombre à ce jardin d’eau.

L’aménagement du bassin a permis de recréer un espace accueillant pour les Véliziens et pas seulement. La configuration du point d’eau a été étudiée pour inciter la faune et la flore à s’y épanouir. Très rapidement, diverses espèces ont fait leur apparition telles que des libellules, batraciens, gastéropodes aquatiques, insectes et oiseaux depuis mars 2023. Un couple de canards vient aussi régulièrement se baigner.  Tout est fait pour favoriser la biodiversité.

Des ambiances végétales variées

La mutation verte du quartier a été orchestrée par l’agence Urbicus, créatrice de paysages urbains et naturels. De nombreuses essences différentes ont été choisies pour créer la transition entre les espèces autochtones présentes dans la forêt toute proche, (chêne, charme, châtaignier, frêne, érable, bouleau...) et celles plus horticoles déjà présentes dans le patrimoine arboré de la ville (pin, cèdre, magnolia, cerisiers à fleurs...). Pour accélérer la transformation du quartier, des arbres remarquables ont été commandés. Ces arbres, âgés de 10 à 35 ans, mesurant entre 5 à 12m de hauteur à leur arrivée !

Des espaces à vivre

La dalle a été effacée pour laisser place à des espaces de détente et de convivialité. Quelle que soit la saison, il est agréable de se promener dans les allées, s’assoir sur un banc près du bassin, se réunir à l’amphithéâtre de verdure, faire une pause lecture en choisissant un ouvrage dans la boîte à livres, manger et jouer sur les tables installées à proximité de la résidence Canopée et de la ludothèque. Un vrai hâvre de paix pour les riverains !


L’aire de jeux Marcel Pagnol, situé entre l’espace Jean-Lucien Vazeille et l’école maternelle Exelmans a été inaugurée le 18 septembre 2021. Pour appuyer l’identité du quartier, elle a été aménagée sur le thème de la forêt. Des sculptures en bois massif en forme d’animaux et insectes ont été installées : coccinelles, chenilles, ours, lapins... Il s’agit de pièces uniques sur-mesure taillées dans des troncs bruts de robinier. Le parc comprend deux structures en bois : une tour et une bergerie. Ce lieu propice à l’imaginaire fait le bonheur des petits Véliziens.
Certains profitent de ce moment de loisir pour s’offrir une pause gourmande. Tout autour de l’aire de jeux, des plantes aromatiques et des arbres fruitiers ont été plantés. Une façon de sensibiliser les plus jeunes à la nature.

L'histoire d'une transformation hors norme

La tâche de transformer le quartier Louvois tout en maintenant la population et l’activité économique sur place, et en déconstruisant plus de 20 000 m2 de dalle en béton, était complexe et difficile. Un chantier d'une telle ampleur nécessitait une coordination minutieuse de tous les acteurs impliqués, ainsi que la résolution de nombreux défis et imprévus. Retour sur les grandes étapes de construction.

Phase 1 : 2015-2018

La première étape du chantier a démarré par la zone sud dès l’été 2015 avec la déconstruction du silo de parking sud. Une fois le terrain libéré, la construction des deux sous-sols de parking a commencé.

Puis, la partie de dalle située au sud et reliant les tours T2 et T4 a été démolie. Pour maintenir l’accès au reste de la dalle et au sol naturel, des passerelles ont été installées au niveau des halls d’immeubles.


Une fois le parking construit, les immeubles d’habitations et commerces du Carré Louvois ont pu démarrer, avant que la voirie soit aménagée et les premiers grands arbres plantés.

  • Démolition des silos

Aux abords de la dalle, deux silos de stationnement de 5 à 6 niveaux ont également été démolis. Le vide laissé par le silo sud a été utilisé pour la création de places de parking publics de 180 places) sur les trois niveaux en sous-sols, ainsi qu’un rez-de-chaussée à vocation commerciale. Cette première démolition a permis de transférer les commerces existants sur la dalle le long du  tramway. Cette étape a été un préalable à la démolition de dalle.

Phase 2 : 2017-2021

La démolition de la dalle a continué par la zone ouest en 2017 avec la suppression de la crèche et du centre associatif. Une phase délicate qui a impacté trois des cinq tours (T1, T2 et T3) situées sur la dalle. S'en est suivi la construction des extensions de la T1 pour les ateliers techniques de la SEMIV et de la T2 pour les logements.

En 2018, les travaux d’aménagement de l'entreprise Idverde aux abords de la tour T2 ont débuté.

À partir de 2019, la résidence Tilia, rue Robert Auzelle, a commencé à se construire.

  • Démolition de la dalle et début construction du bassin

 

  • Arrivée des grands arbres à Louvois

Les arbres avaient été choisis par les équipes municipales en mai 2019 aux Pays-Bas. Les premiers spécimens de très grande dimension de l’avenue Louvois sont arrivés en décembre au petit matin. Les ouvriers ont commencé avec un érable qu’ils ont minutieusement sorti du camion. Il a ensuite fallu le déplacer à l'horizontale pour le redresser en posant ses racines dans un trou préalablement creusé. Au total, ce sont plus de 500 nouveaux arbres qui vont embellir le quartier.

Phase 3 : 2018-2022

Trois grandes étapes vont voir le jour lors de cette phase : le désamiantage et déconsctruction du silo nord, l'aménagement de la voirie, ainsi que la construction de la résidence Canopée. D'autres étapes ont également eu lieu.

  • Arrivée spectaculaire du platane

Le jeudi 12 novembre 2020, le platane a fait une arrivée remarquée. Enveloppé et protégé par une toile grillagée, il a été transporté par camion depuis la Hollande. Lors de la plantation, les racines ont été ancrées pour lui assurer une bonne stabilité. Le sujet fait 9 mètres de hauteur et pèse 1600kg. Il a été mis en terre au cœur du quartier Louvois, au côté du futur bassin.

  • Installation d'un distributeur de billets

C’est un service qui manquait aux riverains de Louvois. Le distributeur automatique de billets (DAB) a été installé au 24 place Louvois et mis en service durant le mois de mars, permettant de retirer de l’argent liquide et profiter des commerces du carré Louvois.

Phase 4 : 2019-2022

Ultime étape, la phase 4 signe la fin de la dalle. Le quartier se forge un nouveau visage. Les pieds de tour sont habillés par d’élégantes extensions, une nouvelle rue est créée, traversant le quartier d’est en ouest en passant par des espaces verts généreux et agrémentés d’un théâtre de verdure et d’un bassin.

  • La mise en eau du bassin a commencé

Vendredi 7 mai 2021, les techniciens ont procédé à la mise en eau du bassin de 600 m3, après avoir effectué divers tests d'étanchéité au cours du mois d’avril. Son étanchéité est assurée par une géomembrane recouvrant son fond. Un matériau particulièrement résistant aux perforations, aux racines, aux UV, ainsi qu’aux variations de température.

  • Du nouveau à La Plaine

Durant le mois de juin, une voie d’accès pour les pompiers et autres services d’urgences a été construite au sud du quartier Louvois, face à la résidence La Plaine. Les travaux se poursuivent sur cette zone. L’aire de jeux se refait une beauté tandis que l’intégralité des espaces verts est en cours de réaménagement afin d’harmoniser l’ensemble avec l’amphithéâtre de verdure.