Ville de Velizy Villacoublay
Actualité
Travaux
Lundi 25 juin 2018

Réaménagement de la noue du Trou aux gants

Dans le quartier du Mail jusqu'à la mairie, les eaux pluviales sont récupérées puis acheminées en forêt, jusqu'à la noue située en amont du Trou aux gants. Ces eaux représentent à elles seules un quart des eaux pluviales véliziennes et finissent leur course dans une petite chute d'eau située en forêt de Meudon. Comme bien souvent, la nature a fini par reprendre ses droits...

Réaménagement de la noue du Trou aux gants

Vieillissante, la noue s'est progressivement déformée; incapable d'accueillir le volume d'eaux pluviales, et allant jusquu'à former un ravin naturel de 4 mètres de profondeur !

Ce fossé, long de 100 mètres, commençait à devenir néfaste pour l'environnement proche et notamment pour les arbres voisins, dont les racines, ne trouvant plus de sol stable où s'implanter, ont chuté les uns après les autres.

La Ville a donc travaillé au réaménagement de la noue et repensé son écoulement. Le chantier, démarré en octobre 2017, a d'abord procédé au déblaiement du ravin, avant d'en couvrir le fond d'une toile en argile spécifique pour étanchéifier le sol au maximum. Des gabions ont ensuite été déposés à l'endroit de la chute, permettant à l'eau de s'écouler sous forme de cascade et cassant ainsi son débit trop fort.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Enfin, des nattes en fibre de coco (qui se désagrègeront naturellement après quelques années) ont été apposées le long et dans le fond du ravin. Celles-ci accueillent diverses espèces de plantations aquatiques (carex, joncs, iris des marais, menthe aquatique...), choisies pour leur fonction dépolluante.

En effet, les eaux pluviales proviennent de nos routes, toits et trottoirs et sont bien souvent polluées, chargées en hydrocarbure. Les plantations de la noue jouent ici un rôle filtrant avant l'écoulement de l'eau dans l'étang vélizien. Les berges de la noue seront quant à elles engazonnées.

Déroulement du chantier

Ce chantier, mené de concert avec l'ONF (Office national des forêts), a donc été pensé dans le respect total de l'environnement ainsi que dans sa préservation pour les années à venir.

  • Le site a été défriché (ronces et arbustres) et le fond de la noue constitué uniquement avec les matériaux du site. Une pente de 2% a été faite à partir de la ravine comblée jusqu'à l'étang.
  • La nouvelle chute d'eau contient un massif de gabions (cages en acier remplies de roches) destiné à freiner les eaux pluviales et dissiper leur énergie. Divers gabions entourés de boudins en toile de coco ont été déposés tout au long de la noue formant des redents, permettant à l'eau de stagner et éviter une sécheresse.
  • Les versants et les abords de la noue ont été ensemencés d'un mélange de graines de graminées adaptées aux zones humides.

Un préambule avant le projet du Trou aux gants, qui prévoit le reprofilage de ses berges et la création d'un radeau végétalisé d'environ 20m2, offrant à la faune locale un habitat supplémentaire et un milieu protégé.

Agenda

Tout l'agenda
Du dimanche 2 septembre 2018 au dimanche 30 septembre 2018

Pharmacies de garde

Samedi 22 septembre 2018 de 16h30 à 17h30

Nouveau ! Toc Toc Toc... Kamishibaï !

Mardi 25 septembre 2018 de 17h00 à 19h00

Permanence de Nathalie Brar-Chauveau

Infoflash

Aucune infoflash disponible