Ville de Velizy Villacoublay
Actualité
Culture
Mardi 1 janvier 2019

Dans la peau d'Hugo Schmit, nouveau capitaine des pompiers

Ce ne sont pas ses racines familiales qui l’ont porté, ni même le prestige de l’uniforme. Avec un père dans le secteur bancaire et une mère dans l’immobilier, rien ne le prédestine à une telle carrière. Pourtant, comme beaucoup d’autres avant lui, Hugo rêve de devenir pompier. La seule différence, c’est que cette envie ne l’a jamais quitté.

Dans la peau d'Hugo Schmit, nouveau capitaine des pompiers

C’est dans les Hauts-de-Seine, à Clichy-la-Garenne plus précisément, qu’il grandit et entend les premières sirènes. Lui ce qui l’attire, ce sont les “gros camions rouges” qu’il voit passer. Un attrait irrésistible que rien ne viendra jamais entraver, " je suis allé au bout de mes envies " dira-t-il. Les études ne provoqueront pas chez lui de nouvelle vocation, seules les heures de sport comptent à ses yeux... A 17 ans il quitte sans regret le système scolaire pour intégrer le Centre de secours de Saint-Gratien (95) comme pompier volontaire. Il met un pied dans le monde des casernes, qu’il n’est pas près de quitter...

Pompier "tout terrain"

Bien déterminé à faire carrière, Hugo intègre pendant un an la brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris avant de passer le concours de Sapeur-pompier professionnel. Désormais résident du Val d’Oise, il est recruté par le département et affecté au Centre de secours de Sannois. Se succèderont ensuite diverses affectations sur le territoire, à Eaubonne, Argenteuil où il obtient sa spécialité de Plongeur. Peu sollicitée en Île-de-France, c’est plutôt pour sa difficulté qu’Hugo l’a choisie. Le goût du challenge... 16 années durant, il interviendra comme Pompier plongeur, essentiellement dans la Seine. C’est néanmoins la chute du Concorde, en 2000, qui l’aura le plus marqué au cours de sa carrière.

L'appel du grade

C’est en 2004 que son parcours prend un nouveau tournant, lorsque, pour raisons personnelles, il décide de s’installer dans les Yvelines (78) et intègre le Centre de Secours de Versailles. Il rejoindra le centre de la Celle-Saint-Cloud en 2006 comme Sous-Officier, avant de revenir deux ans plus tard à Versailles, cette fois-ci Sergent-chef. Prendre du galon, c’est le nouvel objectif que s’est fixé ce pompier passionné. En 2009, il prépare le concours de Lieutenant, à l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers de Paris (ENSOSP). Deux ans plus tard, en 2011, il obtient ce concours et sera affecté au pôle Opérations jusqu’en 2014. Cœur du métier, celui-ci regroupe la couverture des risques, la centralisation des appels, la coordination des opérations de secours, toutes les manœuvres.   

Changer le monde

En 2013, jamais rassasié, Hugo passe avec succès son concours de Capitaine et rejoint le centre de secours de Poissy, où il est affecté comme Adjoint. Bien que féru de terrain et d’adrénaline, le jeune officier développe désormais de nouvelles ambitions. " J’ai vraiment la volonté de faire évoluer les choses ", indique-t-il, " j’aimerai faire avancer le service public ".  Le 1er novembre 2018, pour sa plus grande joie, Hugo Schmit est nommé Chef de Centre à Vélizy-Villacoublay, une caserne regroupant 30 pompiers professionnels et 60 volontaires. " A mon poste actuel, je vais vraiment pouvoir agir " déclare-t-il, bien décidé à prendre les choses en main. " Je bénéficie de leviers de manœuvre managériaux, qui vont me permettre de revoir l’organisation, la compréhension des situations, d’optimiser notre temps ". Véritable concentré d’énergie, le Capitaine de 41 ans ne manque pas de projets, " j’ai une idée à la minute ", plaisante-t-il.

Marié, père de famille, Chef de centre... Hugo Schmit l’ambitieux semble avoir mené sa vie comme il l’entendait. Pourtant, un autre projet lui taraude déjà l’esprit, celui de devenir Commandant. Si plus jeune, il avait besoin de se sentir utile en allant secourir les autres, aujourd'hui c’est la partie décisionnelle qui l’anime, celle qui lui permettra de voir le système évoluer. 

Agenda

Tout l'agenda
Mercredi 22 mai 2019 de 10h15 à 11h15

Racontines

Mercredi 22 mai 2019 de 20h30 à 23h30

Conseil Municipal

Jeudi 23 mai 2019 de 13h30 à 17h00

Permanence de l'ADIL

Infoflash

Aucune infoflash disponible