Ciudad de Vélizy-Villacoublay
Recherche
Accueil Actualité Les reportages

Nach, un univers poétique à explorer

Viernes, 5 de noviembre de 2021
Cultura
Ocios

En tournée dans toute la France et hors de nos frontières, Anna Chédid, la cadette d’un clan d’artistes qu’on ne présente plus fait une escale à Vélizy-Villacoublay. Forcée de reporter d’un an et demi son concert à L’Onde en raison du contexte sanitaire, l’auteur-compositeur-interprète est impatiente de monter sur scène pour retrouver son public. Des retrouvailles qui se joueront dans une intimité partagée autour d’un concert piano-voix. L’artiste nous livre quelques confidences sur cet événement qui promet d’être envoûtant.

Nach, un univers poétique à explorer

Bercée par la musique et la poésie depuis son plus jeune âge, c’est en 2015 qu’Anna Chedid sort son premier album solo. Sa voix charme et interpelle. Elle est récompensée par les prix Sacem Raoul-Breton et Femmes en or de musique. En 2020, elle enregistre l’album « L’Aventure » avec son frère Joseph Chedid, qu’elle considère comme son jumeau. La jeune femme lui offre une chanson, « Joe ». Une véritable déclaration d’amour qu’elle transpose en clip vidéo à partir de photos de famille. On y découvre des instants de complicité pure.  

 « Quand je lui ai fait écouter cette chanson pour la première fois, c’était très mignon. Il ne s’y attendait pas. Il était touché. C’est assez émouvant pour moi de la chanter sur scène et quand il est dans la salle c’est d’autant plus fort. » se remémore-t-elle. En réponse, son double lui a écrit une chanson qu’ils chantent en duo.   

Cet album se lit comme une introspection authentique. Anna y chante l’amour, confie ses doutes, ses envies aussi intimes que son désir d’être maman. Elle met en musique les choses de la vie avec une sincérité qui nous touche. Une mise à nu qui s’affiche sur la pochette où elle se montre sans maquillage ni artifice.  

  

« J’ai compris avec le temps qu’il faut s’aimer et s’accepter pour s’ouvrir au monde. On est tous aimable, beau et parfait à notre manière », déclare-t-elle avec conviction. Des messages libérateurs qu’elle met en musique sur des rythmes jazz, pop, rock.   

Au fil de notre échange, sa générosité et sa bienveillance sont palpables. Anna nous précise que ses chansons sont « à qui veut ». Une fois diffusées, elles ne lui appartiennent plus. A travers sa musique, elle nous dit avec poésie vouloir relier les âmes et rit de passer pour une utopiste.   

Sur la scène à L’Onde, elle se présentera seule avec son piano. « Cela crée une proximité avec le public qui est incomparable. Jusqu’à présent je n’ai jamais senti autant d’émotion que dans ce mode de représentation », déclare l’artiste. Pour ce concert, elle a travaillé sur la mise en scène, les lumières et prévoit quelques surprises pour ses fans. L’occasion également de dévoiler ses nouvelles chansons fraîchement enregistrées à la rentrée. Les Véliziens auront l’exclusivité d’écouter ces titres en avant-première.  

Avec ce piano-voix, Nach réalise une tournée à son image et en lien avec ses valeurs. Accompagnée de seulement quatre techniciens, ils sillonnent les routes en train pour faire voyager ses mélodies avec simplicité. « C’est très important pour moi de maîtriser notre empreinte carbone en tournée », souligne-t-elle.  

Soucieuse de son impact sur l’environnement, elle y puise aussi son inspiration. L’ex-parisienne habite désormais à la campagne, à une heure de la capitale. Elle a trouvé refuge au cœur de la nature avec ses amis musiciens pour enregistrer son album qui sortira en 2022.   

Si le public vélizien se laissera séduire par la douceur de la voix de Nach, on peut imaginer que le charme de notre belle forêt ne la laissera pas indifférente ! 

crédit photo : Maud Chalard