Stadt Vélizy-Villacoublay
Recherche
Accueil Actualité Les reportages

Nos héros du quotidien

Freitag, 26. juni 2020
Kultur

Lutter contre la pandémie, veiller sur les plus fragiles, continuer de faire fonctionner notre quotidien ou simplement permettre à la vie confinée de continuer, des Véliziens se sont engagés chaque jour lors confinement. Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, venus de tous horizons, aujourd’hui ils témoignent.

Nos héros du quotidien

Colette, 42 ans, auxiliaire de vie chez Adomea

Employée dans cette entreprise vélizienne de service à la personne, Colette se rend tous les jours au domicile de ses patients. « Nous en voyons certains tous les jours, d’autres plusieurs fois par jour. Ce sont souvent des personnes isolées que l’on visite, ou assez dépendantes. Depuis le confinement, j’ai remarqué que mes patients se confiaient beaucoup plus à moi, me racontaient un peu plus leur vie. Nous, auxiliaires, sommes parfois leur seul lien avec l’extérieur ! Nous appliquons les mesures de protection en restant le plus loin possible d’eux, en étant moins tactiles. Mais dans certaines situations c’est impossible, lorsque l’on doit faire la toilette par exemple. Le virus m’inquiète un peu, pas pour moi directement mais pour eux, je ne voudrais pas leur transmettre. Je suis assez jeune, même si je le contractais je pourrais en guérir, alors que mes patients ont parfois 90 ans et plus. Je ne pense qu’à ma mission, les aider, être là pour eux. Ça ne m’est jamais venu à l’idée de ne pas aller au travail à cause du confinement, bien au contraire ! J’exerce ce métier pour son côté « utile », aujourd’hui il prend encore plus de sens. J’ai même encore plus envie d’aller au travail qu’en temps normal. Et puis il faut voir le côté positif de la situation, en ce moment la circulation est très fluide dans Vélizy ! ».

Recevoir la newsletter de la ville :
Zeitungen